{$lblSkipToContent|ucfirst}
Warning: To enhance the user experience on this site we use cookies.

Déroulement du projet

Les partenaires sociaux souhaitent developer une classification de fonctions analytique pour les secteurs dits “résiduaires”. Il s’agit des secteurs non repris dans l’accord social pour les secteurs fédéraux des soins de santé. Le projet est organisé par le FS ESS et réalisé par l’IFIC.

history circle
2012

Lancement du projet

Le projet de classification de fonctions analytique sectorielle pour les secteurs résiduaires (CP 330.04), c’est-à-dire les établissements et services de santé non couverts par l’accord fédéral sur le non-marchand, démarre en 2012.
Par le biais d’une classification de fonctions, les partenaires sociaux de la CP 330 réunis au sein du Fonds pour les établissements et services de santé (Fonds ESS) souhaitent parvenir à donner une image aussi fidèle que possible d'une quarantaine de fonctions-clés présentes dans ces secteurs. Ceci leur permettra d’ajuster au mieux l’offre de formation à la diversité des fonctions que l’on y rencontre.

Après une première phase de prise de contact avec les institutions durant l’été, la réunion de démarrage du 12 novembre 2012 marque le coup d’envoi officiel du projet : le groupe technique est constitué et la première phase du projet, qui consiste à inventorier les fonction-clés du secteur, est lancée.

history circle
2013-2016

Suite des travaux

Après l'établissement de l'inventaire, comprenant 39 fonctions-clés, la phase d'enquête commence, d'abord dans le secteur des services ambulanciers, ensuite dans le secteur des services externes pour la prévention et la protection au travail. Les travaux se poursuivent dans les autres secteurs durant toute la première moitié de l'année 2014. En automne 2014, les consultants peuvent commencer à présenter les premiers projets de descriptions de fonctions au groupe technique.
Malgré un ralentissement des travaux en 2015, la phase de pondération est achevée en 2016.

history circle

Et la suite... ?

Une fois toutes les fonctions décrites et pondérées, les partenaires sociaux décident d’entamer une recherche sur les fonctions du secteur fédéral des soins de santé qui pourraient s’intégrer dans l’éventail de fonctions des secteurs résiduaires.